Menu Content/Inhalt
Accueil
En conversation avec: Ciprian Costa / Président Amis de la Nature Roumanie
Image

Tu es déjà actif pour les Amis de la Nature de Roumanie depuis de nombreuses années. Comment es-tu entré en contact avec les Amis de la Nature et qu'est-ce qui t’a motivé pour t’engager pendant toutes ces années ? Peux-tu décrire les moments majeurs vécus avec Prietenii Naturii Romania ? 
Il y a 25 ans, alors que j'étais étudiant à Timisoara, j'étais membre d'un club de montagne, partenaire de l’IAN. J'ai aimé la devise « nature et culture » et toutes les activités, mais j'ai aussi aimé être membre d'une « grande famille » - des Amis de la Nature. L'un des moments majeurs a été quand la Roumanie est devenue membre A de l’IAN.   

  Autres étapes importantes : le prix Cabana Codrin au Concours Climat, le Paysage de l'année – Delta du Danube ; la création de deux nouvelles associations d’Amis de la Nature en Roumanie ; la participation de la région du Banat au projet « Hiking Europe » – et en 2017 nous avons réussi à établir un nouveau système de gestion de nos adhérents.

  Prietenii Naturii Roumania compte parmi les petites organisations membres au sein de l’IAN. Qu'est-ce que cela signifie pour vous de faire partie du mouvement international des Amis de la Nature ? Comment participez-vous au réseau international et comment cela vous est-il utile ? 

 

Nous sommes une petite organisation dans l’Ouest du pays, et nous avons aussi une maison AN. Nos adhérents ont des contacts avec d'autres organisations d’Amis de la Nature en Europe. Nous avons participé à des ateliers et à des séminaires et partagé nos expériences avec les autres adhérents. En voyageant à l'étranger tout au long de l'année, nos membres fréquentent autant que possible les maisons AN.   

 

Cette année, vous participez au projet Erasmus + « Naturefriends Sports for all ». Ceci devra munir les organisations membres d'outils pour développer des offres de sports de plein air à l’intention de personnes handicapées. Le premier atelier, où tu étais également présent, vient d’avoir lieu à Vienne. Pourquoi ce projet est-il si important pour toi ?

 

J'ai aimé cette idée dès le début, et le premier atelier à Vienne était extraordinaire. Étant donné que des activités dans la nature pour des personnes handicapées sont assez récentes en Roumanie, nous n'avons presque aucune infrastructure à leur proposer. L’atelier fut la première étape pour nous de comprendre et d'apprendre plus sur les besoins des personnes handicapées et sur les possibilités que nous avons de répondre à ces besoins.
 


2028 - où vois-tu les Amis de la Nature de Roumanie en dix ans ? Quelle est ta vision, de quoi te réjouis-tu, et quels défis avez-vous à relever ?

 

Dans 10 ans ? Bon, un défi pour nous sera d'avoir au moins 10 sections avec plus de 100 adhérents chacune, 10 maisons AN et une plus large gamme d’activités.
Berg frei !

 

  

 
Share this:
Google + LinkedIn
 

Critère de recherche

Inscrire à la Newsletter

Désabonnement de la newsletter

Dates

Juin 2018
L M M J V S D
282930311 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1